Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 juin 2010 1 14 /06 /juin /2010 20:31

 

L'histoire de l'Homme est plus sûrement le résultat d'une fuite en avant, plutôt que la volonté d'une action réfléchie.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Kristen Chaman - dans Le mémo de mes mots
commenter cet article

commentaires

piro 20/06/2010 09:34



Personnellement je trouve ces recherches passionnantes et même fascinantes. La découverte du boson de Higgs, c'est le Saint-Graal de l'astrophysique.



Kristen Chaman 20/06/2010 12:51



La fascination ou le mythe d'Icare, tu en connais la chute ! L'égarement de l'Homme est dans son attirance des choses
qui brillent ; et à cet égard, il n'est pas plus libre qu'un insecte prit dans un faisceau de lumière. Pour atteindre à la Vérité de l'âme, il aurait fallu ne rien glorifier. Einstein expliqua la
lumière sans jamais rien connaître de l’ombre ; homme il fut, et homme il demeura. Pour ma part, j'acquiesce à l'existence d’un Temps absolu en contradiction avec la théorie de la relativité
qui trouve ses limites sur bien des champs d’exploration. Des atomes instables, des hommes tremblotants et des astres chancelants, tous sont sujets à la ronde du Temps qui est imperceptible aux
dimensions car elle les englobe toutes. Les astrophysiciens sont les théoriciens de l’impossible, car dans un Univers sans point d’appui où l’entropie est de mise, ce qui vaut d’aujourd’hui n’est
pas pour demain. Cette folie est transposable dans l’outrance d’un conservatisme bien-pensant qui se refuse à déranger le présent pour arranger l’avenir.



piro 19/06/2010 20:13



Un memo bien pessimiste. Poète où est passé ton âme ?



Kristen Chaman 20/06/2010 00:39



Salut Piro


 


Avant de s’en remettre à la Providence que représente l’ensemble des âmes, nos destins dépendent de nous. Mon amertume
provient que les états compromettent l’humanité par le mensonge et le déni. Autant je ressens les peurs ancestrales du parcours des premiers hommes ; autant j’exècre au suivisme
d’aujourd'hui qui se berce d’illusions. Les recherches du LHC
à la frontière franco-suisse expriment de nouveau cette notion de fuite en avant où la prise de risque est tellement vaine. Il faut savoir que le
premier souhait du LHC est d’obtenir des données en provenance d’effets inconnus. Ils ne maîtriseront rien en cas de phase critique de même
que BP avec sa plate-forme pétrolière. Personne, quelque soit sa très haute sapience, ne peut garantir une sécurité optimale face à l’inconnu ; cette expérimentation n’est pas le fruit de la volonté d’une action réfléchie mais celui d’un raccourci dans le Temps sous la seule
devise du ça passe ou ça casse. Mais ce peut-il en être autrement que la noyade pour des hommes véritables puits de science ? J’en préfère grandement cette citation d’Henry David
Thoreau :


 


« LA SAGESSE N'EXAMINE PAS, ELLE CONTEMPLE ET IL FAUT REGARDER LONGTEMPS AVANT DE PARVENIR A
VOIR. »


 


A titre indicatif, au-delà des sous-entendus, l’étude du rayonnement de Hawking fait
aussi partie des recherches du LHC, ce qui implique nécessairement la formation d’un trou noir (espéré microscopique). Mais là encore, les physiciens n’en savent rien de près comme de loin. La
liste de nos fuites en avant est longue ; et de croire que l’on pourra fuir notre Terre (devenue poubelle cosmique) pour un ailleurs n’est qu’une imposture de plus. L’âme ne commande
pas ; bien qu’elle s’ennoblisse du silence de l’être ; elle peut aussi s’enorgueillir des affres de la pensée. L’âme c’est le passé et l’avenir de l’être.


 


Fraternellement…



Présentation

  • : Sur les gammes d'une âme...
  • Sur les gammes d'une âme...
  • : Un chemin obscur L'immensité d'un ciel bleu Un rayon d'espoir
  • Contact

Merci de votre visite !

Recherche